Les coutumes de Pâques au tour du monde


Une fois tous les ans, lorsque les enfants du Canada et des États-Unis se lèvent le matin et voient la date, chercher les oeufs cachés deviennent la seule chose dans leurs têtes. Ce phénomène ne se produit que chaque douze mois, durant le jour de Pâques. Je croyais que cette fête était une journée internationale se cherche et trouve les oeufs cachés, mais en vérité, les façons de célébrer cette fête sont presque toutes différentes à travers le monde. Faisons le tour du globe pour découvrir ces coutumes!


En fait, même si cette mission ne semble pas irréalisable, il existe beaucoup trop de traditions accumulées depuis des siècles faites pour célébrer cette fête d'origine chrétienne pour pouvoir tous les nommer. Des fois, elles varient même d’une ville à l'autre. C’est comme si on ne fêtait pas Noël de la même façon à Toronto et à Montréal! Un peu fou, n'est-ce pas? Durant ce voyage à la découverte de coutumes, on ferait mieux de nous concentrer sur les habitudes de célébration les plus répandues dans un certain pays, car sinon nos cerveaux ne se rappelleront de rien à cause d'un afflux d'informations.



Pour débuter, allons en Angleterre en traversant l'océan Atlantique. Nos traditions et celles des Anglais se ressemblent beaucoup. Ils partent aussi à la recherche d’oeufs éparpillés par le lapin de Pâques, colorent ceux-ci avec des couleurs vives et participent à toutes sortes de danses pour célébrer cette fête et l'arrivée du printemps.


Venons un peu vers le sud, en France, après avoir franchi un détroit. Les enfants ont pour but de chercher des oeufs cachés, tout comme nous. Sauf que, ces oeufs ne viennent pas du lapin de Pâques, mais plutôt des cloches volantes. Ces cloches venant des églises s'envolent pour se rendre jusqu’à Rome, où elles se feront bénir. C'est sur le chemin du retour qu’elles cachent les oeufs dans le jardin des Français. Cette légende me semble bien bizarre, mais pas plus que celle du lapin.


Un train nous suffit pour nous rendre en Allemagne. Chez ce pays, Pâques se célèbre presque de la même façon qu'on fête Noël. Les jeunes Allemands décorent un arbre sans feuilles avec des oeufs de toutes sortes de motifs et de couleurs, et ceux qui ont été des bons enfants obéissant recevront des chocolats ovales de la part d’un lièvre.


Au nord de l'Europe, au Finlande et en Suède, ce festival chrétien ressemble aussi à une autre célébration bien connue. Il s’agit d'Halloween. Les enfants suédois et finlandais se déguisent en sorcier ou sorcière et frappent aux portes des gens pour échanger leurs branches de saules décorés contre des chocolats en forme d’oeufs.



À l'autre bout de ce continent dans un pays quand même pieux, l’Espagne, les gens font des défilés religieux avec des statues de personnage important dans le christianisme en portant des robes très particulières. Ces parades sont très animés et l'atmosphère festival donne une émotion agréable.


Après avoir parcouru la moitié du globe, nous nous retrouvons en Australie. Habituellement, les lapins symbolisent la nouvelle vie et la fertilité, mais dans ce pays océanique, les lapins ne sont pas aussi appréciés. Pour l'Australie, cet animal est une espèce envahissante étrangère qui nuit à l’écosystème indigène et à l'agriculture. C’est pour ça qu'on peut voir des bilbys en chocolat dans les vitrines, et pas tant de lapins. Le remplacement du lièvre classique est une espèce menacée ayant l’apparence entre un lapin, une souris et un opossum. Le bilby conserve les oreilles du premier, la queue de la deuxième et le museau du dernier.


Traversons maintenant l'océan Pacifique pour revenir en Amérique du Nord. Pâques est soit une journée calme où tu vas à l’église en famille, ou une journée mouvementée remplie de parades dans les rues, selon où vous vous retrouvez au Mexique. De plus, les habitants ont adopté une coutume qui consiste à brûler une image de Judas, en raison de sa trahison envers Jésus. Donc les Mexicains construisent une figure ressemblant à Satan avec du papier mâché et parfois des feux d'artifice. Ensuite, ils l'incinèrent.


Dans les Caraïbes, les Bermudiens font voler leurs cerfs-volants pour célébrer en partie ce festival. En regardant le ciel, on peut apercevoir des formes différentes d'une multitude de couleurs vives flotter avec les nuages. Ça doit être très amusant comme activité.


Après ce long voyage, on peut revenir à Montréal, où on a tous nos propres façons uniques pour fêter Pâques. Peut-être que vous croyez le contraire, mais je suis certaine que vous avez tous votre manière à vous de célébrer cette fête, et cette variation n'est définitivement pas exactement la même de tes voisins.




12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout